Zur Startseite

Press Releases

20.09.2016   Rencontre de réseau de KNX, sous le signe de l\'IoT et des opportunités offertes par HomeKit.

**Le 8 septembre KNX Belgique organisait sa rencontre de réseau annuelle à la Haute École Thomas More à Wavre-Sainte-Catherine. Ce KNX Event se plaçait principalement sous le signe des opportunités offertes par l\'IP et l\'Internet of Things (IoT). Par ailleurs, les participants ont également pu découvrir les possibilités d\'Apple Homekit et du nouvel outil ETS Inside qui fera son entrée sur le marché en janvier 2017. **

Ce sont environ cent cinquante professionnels KNX, fabricants KNX et partenaires KNX qui ont participé à l\'édition de KNX Belgique de cette année. Rassemblés dans une auditorium à la Haute École Thomas More (qui est également le théâtre du programme de cours de KNX), les participants ont pu écouter une série d\'intervenants intéressants. Le fil rouge du programme était le monde de l\'IP et de son émanation pour le moins pratique : l\'IoT.

Ainsi, les visiteurs ont découvert les évolutions qui occupent Apple actuellement, comme le HomeKit, l\'application avec laquelle le géant entend conquérir de nouveaux domaines en domotique. Dans le nouvel iOS 10 (disponible à partir du mercredi 14 septembre), Apple introduit la nouvelle Home-app qui commandera encore plus d\'appareils HomeKit. Outre les lampes et les thermostats, les utilisateurs pourront désormais ajouter les caméras, les sonnettes, les systèmes d\'air conditionné et les humidimètres. Dans la présentation, Apple est fidèle à lui-même : facile à comprendre et « cool », sans ennuyer le consommateur final avec l\'aspect technique ou avec des détails superflus. Là où Apple voit surtout des perspectives d\'avenir, c\'est dans la coexistence avec KNX. L\'entreprise Thinka (qui défend le produit homonyme) illustre bien cette dynamique. Thinka offre une solution pour la commande vocale Siri dans le cadre de l\'automatisation KNX sur les appareils Apple. Ainsi, cet appareil KNX représente un pont entre les deux mondes. Par la même occasion, c\'est une solution « cool » et « fun » pour le consommateur final, ce que KNX devrait encore plus mettre en exergue.

Services par abonnements Jan Belon, concepteur de systèmes au Département Cas exceptionnels, a emmené le public dans le monde de l\'IoT et de l\'automatisation des bâtiments. Cette entreprise embrasse, elle aussi, la philosophie d\'Apple selon laquelle les solutions de système doivent toujours se concentrer sur les consommateurs finaux qui ne disposent pas de connaissances approfondies. Et que la technologie en tant que telle ne doit pas occuper une place centrale, c\'est ce qu\'elle permet d\'accomplir qui est important. Ainsi, cette entreprise a conçu l\'Openr, un système d\'intercom IP sans fil pour les immeubles de bureaux. Grâce à cet outil, un utilisateur est en mesure d\'ouvrir la porte depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone, qu\'il se trouve dans le bâtiment ou n\'importe où ailleurs dans le monde. « Auparavant, nous vendions surtout du matériel. Aujourd\'hui, il s\'agit toujours plus d\'offrir des services. Voilà qui est matière à réflexion. » Tels étaient ses mots face aux professionnels KNX. « Au lieu de vendre un système d\'intercom, vous pouvez également l\'offrir sous la forme d\'un service en abonnement. » D\'ailleurs, dans ce schéma, on peut remplacer le système intercom par toutes les formes d\'automatisation à domicile ou en bâtiment. Ensuite, Jan Belon a attiré l\'attention des visiteurs sur le IoT Design Manifesto, un document contenant des conditions préalables importantes à remplir pour les entreprises qui conçoivent des produits IoT. L\'intégralité du manifeste est disponible sur www.iotmanifesto.org.

Liens KNX-IP À l\'aide de trois exemples pratiques relativement parlants, les participants ont pu appréhender les possibilités des liens entre KNX et IP. Vecolux a mis en avant deux solutions d\'ISE, une interface entre KNX et les lampes Hue et une entre KNX et les appareils Sonos. Tempolec a présenté les produits TRIVUM multiroom audio qui fonctionnent en collaboration étroite avec KNX. Mais Thinka a également présenté le Thinka-gateway entre KNX et HomeKit, qui permet de commander par la voix le système d\'automatisation des habitations KNX et d\'utiliser le Touch ID pour l\'identification et le gardiennage virtuel de la propriété.

Introduction ETS Inside Christophe Partoens de l\'Association KNX a expliqué le fonctionnement du nouvel ETS Inside. Avec ce nouvel outil, les petits projets sont simples et faciles à configurer à l\'aide d\'un navigateur Internet. L\'outil arrivera sur le marché en janvier 2017 et la licence coûtera cent soixante euros. Deux grandes différences avec ETS Professional : ETS Inside demande une formation moins approfondie, mais il ne supporte qu\'un seul projet à la fois. ETS Inside ne permet pas une topologie de haut vol, mais on peut l\'utiliser sans problème sur un écran plus petit, donc sur tous les appareils mobiles et les systèmes d\'exploitation. Avec ETS Inside, les installateurs peuvent donner au consommateur final un accès limité aux installations pour qu\'il soit en mesure de modifier certains paramètres par lui-même.